Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 14:44

Réseau national de surveillance des déchets sur le littoral

Convention OSPAR ( Oslo Paris ) du 25 03 1998

Directive cadre stratégie pour le milieu marin  (DCSMM )

Convention CEDRE Brest– ADELE Dunkerque du 14 12 2018

 

Sous région marine Manche Est – mer du Nord

Site FR 022  ZUYDCOOTE  l'Hôpital ( Nord)

 

Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021 de  09 h 00  à 10 h 00

 

Etaient présents au ramassage : 4 membres de l' ADELE et un membre du CPIE Flandre maritime

 

  • pour l'association ADELE : Sylvie VASSEUR ,Christiane VANBAELINGHEM ,  Huguette FLAMENT et  Michel MARIETTE
  • pour le CPIE Flandre maritime : Pierre BOURGAIN
  • excusés :  Chloé SCHENDEMANN pour le CPIE , Claude TROMONT , Max PLANCKEEL pour l' ADELE 
  • Monique GOSSELIN a quitté l'association ADELE pour rejoindre la Normandie ; nous la remercions pour son engagement dans les campagnes précédentes et nous lui souhaitons bon vent

Cette quatrième et dernière campagne 2021  s'est effectuée alors que le secteur de Dunkerque  et le département du Nord sont sortis du couvre feu  ; cette campagne est consécutive à une longue période  sèche , suivi depuis plusieurs épisodes de pluies très soutenues et de vents froids  ;   conditions météorologiques de saison  (vent faible , ciel voilé  , 13° Celsius ),  à  BM  coefficient de marée  101 /105  13   h 07 ( en augmentation  depuis 8 jours ) , une houle WNW de hauteur 0,50 m sur un linéaire de 100 m compris entre   le point théorique de  rejet des eaux des piscines « eau de mer » de l' hôpital maritime VANCAUWENBERGHE et un point situé 100 m plus à l'Ouest

 à noter :

  • un phénomène  une accumulation de sable au pied de la dune bordière , de nombreuses traces de  piétinement de la dune sont constatées sur toute sa hauteur , dues au passage des kite -surfeurs
  • toujours dans la dune blanche à oyats en limite Ouest de la zone, , le siffle-vent est toujours présent
  • sur le haut de plage , les pieds de  coquillier maritime sont recouverts de sable  
  • en bas de plage , pour la troisième fois depuis nos campagnes trimestrielles débutées en 2017, nous observons de nouveau au voisinage de la  basse mer de vive eau, l' épave  à savoir un  bateau du type grande barque coulée lors de l'opération Dynamo ( mai -juin 1940 ) : son nom et sa  position exacte restent à préciser
  • dans la bâche inférieure  , proche de l'épave , absence  de  fragments métalliques et de déchets
  • au niveau des première et deuxième bâches , quelques rares déchets parmi les coquillages et petits paquets de moules ; aucune trace de briques et carrelages  
  • l'ouvrage de rejet des eaux de piscine de l' hôpital maritime hors service depuis l'arrêt des pompages « eau de mer » est toujours comblé de sable et non  repérable
  • fréquentation nulle hormis un pêcheur de vers marins en bas de plage
  • un poisson mort de taille juvénile  ( cf photo ) , 20 nombreuses méduses échouées du type rhizostomes de mer  ( Rhizostoma octopus )
  • absence d'oiseaux morts , de galettes de fuel  , un morceau de tourbe                     
  • absence d'espèces invasives ( exemple crépidule )                                                                                                                   
  • très peu  d'algues du type «  branche de sapin » l' Abiétinaire ( Abietinaria abietina ) favorisant le piégeage des filaments provenant de perruques pour chalut voire des morceaux de cordage
  • une vingtaine de déchets provenant des importants amas d'algues déposés par la mer le 06 septembre ( essentiellement fragments de  cordes et filets  issues de la pêche professionnelle ) ont été repris dans le décompte , considérant qu'avec l'ensablement , ils n'auraient jamais pu être récupérés
  • le tri  , l'interprétation , le classement des déchets et le remplissage des 6 fiches terrain ont été  réalisés à l'annexe du CPIE ( le sémaphore ) mise à disposition par la Directrice Muriel HOCHARD qu'il convient de remercier

Une fiche  spécifique relative aux déchets liés à la crise sanitaire COVID-19 a été remplie par Michel MARIETTE : 1 seul déchet rencontré ; il s'agit d'un mouchoir sur le versant Nord de la dune bordière 

 

Le nombre des déchets collectés (sous réserve de validation)  s'est élevé  à 202 items 

                                                                                                                                                                          

Le  transfert des données sur support informatique compatible avec la nouvelle banque de données du CEDRE  (DALI)  sera réalisé  ultérieurement avec le concours du CPIE

 

 

Compte rendu sommaire  établi par MARIETTE Michel  responsable du site OSPAR DCSMM RNSDL FR 022 Zuydcoote l' hôpital

OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
OSPAR Site FR 022  ZUYDCOOTE  Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 4  du 07 10 2021
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 15:21
Les objectifs :

Les conditions sanitaires liées à la pandémie ( COVID 19 ) n'ont malheureusement pas permis de tenir une assemblée générale ordinaire avec une partie statutaire  et un temps d'échange avec les participants sur des dossiers d'actualité. En particulier, un projet important, le projet éolien posé en mer devant le littoral Est de Dunkerque et nous le regrettons vivement.

 

Seuls les rapports ( moral, d'activités et financier )  relatifs à l'exercice 2020 ont pu être approuvés   au cours du premier semestre 2021, grâce aux moyens informatiques. 

 

Cette assemblée générale complémentaire a eu pour objectif de vous donner la parole, vous écouter, vous comprendre et faire en sorte que les membres de l'association, réunis, voire ayant donné leur pouvoir, puissent en l'état actuel des connaissances et de l'avancement au plan technique du projet, prendre position : réalisation souhaitée ou non du projet éolien. Ce projet suscite de nombreuses interrogations auprès de nos membres, partagées par le bureau de l'association :

  • l'impact sur les 1 300 000 oiseaux migrateurs franchissant au début de l' automne le goulot d'étranglement que présente le détroit du Pas de Calais
  • l'impact sur le site marin des Bancs de Flandre, classé NATURA 2000 en mer au titre des deux Directives européennes ( Directive  Oiseaux et Directive Habitats)
  • l'impact sur la ressource halieutique  et les activités de pêche local, très prisées des habitants de la côte 
  • l'impact sur le champ visuel  devant les plages du littoral Est, lieu de mémoire de l'opération DYNAMO  et  de recueillement pour ceux qui ont perdu un proche.
  • Comment un tel projet peut-il s'inscrire dans une perspective de développement des énergies renouvelables sur notre littoral ?

 

 

 Compte rendu de l’Assemblée Générale      

          complémentaire du jeudi 16 09 2021 à la MDE Dunkerque

 

 

Le président J P¨Mougel, après avoir souhaité la bienvenue à la vingtaine de membres de l'association présents,  rappelle le contexte qui a conduit à organiser cette assemblée  générale «  complémentaire » .

Un seul sujet à examiner : il s'agit du projet éolien posé en mer devant Dunkerque , projet qui suscite de nombreuses interrogations de la part de habitants et des membres de notre association , projet qui se situe dans un secteur dunaire et maritime où l'association reste vigilante depuis plus de 25 ans , pour tout aménagement ou usages nouveaux.

C'est pour cette raison , que lors de la Commission Particulière de Débat Public, l'association avait réalisé un cahier d'acteurs et surtout émis des réserves quant à la faisabilité d'un tel projet au regard des enjeux environnementaux majeurs que cela pourrait engendrer pour le milieu marin .

Dans cette affaire , ce qui est fort regrettable c'est que le débat s'est déroulé alors que beaucoup d'études ne sont pas abouties voire engagées en particulier au niveau de l'état des lieux .

 

Déroulé de la réunion : (voir documents page suivante)

  • intervention d'un représentant des maîtres d'ouvrage du projet , dénommé Eoliennes en Mer de Dunkerque ( EMD)  Maxime Plancke  , chef de projet éolien en mer à EDF renouvelables
  • intervention d'un représentant des associations ornithologues locales à savoir Bernard Brill , président de GOELAND
  • vote à bulletin secret  ( position des membres de l' Adèle vis à vis du projet )  

 

Le 1er intervenant : Maxime Planque, porte-parole d’EDF a exposé le projet.

  1. Présentation du consortium et planning jusqu’en 2027 (date présumée de la mise en exploitation du parc )
  2. Evolution de l'emplacement du parc éolien ; il est prévu 46 éoliennes au maximum d’une hauteur maximale de 300m de haut( mât + pales) pour une durée de 30 ans.
  3. Production d’énergie  pour le futur : les éoliennes ne fonctionneraient que 90% du temps d'où la nécessité de disposer d'une autre source d'énergie jusqu'en 2057 ( durée d'exploitation estimée à 30 ans ) ; discussion à propos du projet en cours sur le Dunkerquois , de production d'hydrogène ( complémentarité ou non )  
  4. Prix de revient du KWh
  5. Recyclage des pales d'éoliennes sur une nouvelle usine à créer sur le site de l'usine des Dunes à Leffrinckoucke  ( approche en cours )
  6. Lés études relatives à l'état des lieux avancent ; aussi, dans le cadre de la concertation  post débat public , placée sous l'égide de trois garants de la Commission nationale de débat public ( CNDP) , des ateliers « environnement » sont organisées par les maîtres d'ouvrage  les mercredi 29 septembre au vendredi 01 octobre à la Halle au sucre pour présenter l'état initial et l'identification des enjeux des études environnementales et partager les méthodes et les résultats ; les membres de l'association sont invités à y participer moyennant inscription préalable : mercredi 29 avifaune , jeudi 30 benthos et ressource halieutique , jeudi 30 paysage et enjeux terrestres , vendredi 01 mammifères marins et chiroptères

 

 

Le 2éme intervenant, Bernard Bril, président de l’association ornithologique « GOELAND » après avoir rappelé que son association n'est pas contre le développement de l'éolien en mer ,   a exposé à propos du projet sur Dunkerque , les dangers qui menacent les oiseaux migrateurs qui se concentrent dans ce couloir étroit de la mer du Nord au passage du détroit du Pas de Calais . Il a noté au passage,  l’incohérence du gouvernement qui ne respecte pas les conventions européennes « Natura 2000 » et « protection des migrations majeures  ».

Il précise aussi que son groupe et toutes les autres associations ornithologiques envisagent de saisir la cour européenne.

 

A la suite des deux interventions, le vote a bulletin secret s’est déroulé.

Sur 34 votes, il y a eu

POUR : 5

CONTRE : 23

ABSTENTIONS : 4

NULS : 2

 

En l’état actuel des investigations , la majorité des membres de l' Adèle qui se  sont exprimés , est contre le projet dans cette zone (sans être opposés au principe de production d’énergie d’origine éolienne terrestre ou maritime dans un lieu moins sensible}

Le président J P Mougel prend acte de ce résultat ( en conséquence , il s'agit clairement  de la position actuelle de l' Adèle vis à vis de ce projet )  et lève la séance.

 

Eoliennes en mer au large de Dunkerque : position de l'ADELE
Eoliennes en mer au large de Dunkerque : position de l'ADELE
Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 14:42
OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 3
OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 3

Association de défense de l'environnement ADELE                         Dunkerque , le 24 06 2021

106 avenue du Casino

59240 DUNKERQUE                                      

 

Réseau national de surveillance des déchets sur le littoral

Convention OSPAR ( Oslo Paris ) du 25 03 1998

Directive cadre stratégie pour le milieu marin  (DCSMM )

Convention CEDRE Brest– ADELE Dunkerque du 14 12 2018

 

Sous région marine Manche Est – mer du Nord

Site FR 022  ZUYDCOOTE  l'Hôpital ( Nord)

 

Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 3  du 24  06 2021 de  09 h 00  à 10 h 00

 

Etaient présents au ramassage : 6 membres de l' ADELE et un membre du CPIE Flandre maritime

 

  • pour l'association ADELE : Sylvie VASSEUR, , Monique GOSSELIN ,Christiane VANBAELINGHEM ,  Huguette FLAMENT et  Michel MARIETTE accompagné de son petit fils Charles LE BRETON
  • pour le CPIE Flandre maritime : Pierre BOURGAIN
  • excusés :  Chloé SCHENDEMANN pour le CPIE , Claude TROMONT et Max PLANCKEEL pour l' ADELE 

 

Cette troisième  campagne 2021  s'est effectuée alors que le secteur de Dunkerque  et le département du Nord sont sortis du couvre feu  ; cette campagne est consécutive à une longue période  sèche , suivi depuis 6 jours de pluies très soutenues ce qui a conduit la collectivité à interdire provisoirement la baignade sur les plages de Dunkerque ;   conditions météorologiques de saison  (vent faible , ciel avec éclaircies fréquentes  , 14 Celsius ),  à  BM + 1 h 00    coefficient de marée  090    à 13   h 07 ( en augmentation  depuis 5 jours ) sur un linéaire de 100 m compris entre   le point de  rejet des eaux des piscines « eau de mer » de l' hôpital maritime VANCAUWENBERGHE et un point situé 100 m plus à l'Ouest

 à noter :

  • un phénomène d'érosion de la dune blanche ( recul de plusieurs mètres depuis février 2020) et une accumulation de sable au pied de celle-ci  , de nombreux piétinements de la dune sont constatés sur toute sa hauteur , dus au passage des kite -surfeurs
  • un nouveau siffle-vent est toujours constaté
  • sur le haut de plage , le coquillier maritime concourt à la formation d' une dune embryonnaire 
  • en bas de plage , pour la deuxième fois depuis nos campagnes trimestrielles débutées en 2017, nous observons de nouveau au voisinage de la  basse mer de vive eau, une épave  à savoir un  bateau du type grande barque coulée lors de l'opération Dynamo ( mai -juin 1940 ) : son nom et sa  position exacte restent à vérifier
  • dans la bâche inférieure  , proche de l'épave , absence cette fois-ci de  fragments métalliques
  • l'ouvrage de rejet des eaux de piscine de l' hôpital maritime hors service depuis l'arrêt des pompages « eau de mer » est toujours comblé de sable et non  repérable
  • fréquentation nulle 
  • absence d'oiseaux morts , de poissons morts , de galettes de fuel                      
  • absence d'espèces invasives ( exemple crépidule )                                                                                                                        
  • présence d'une espèce inhabituelle en cours d'identification par le CPIE                                                       
  • très peu  d'Hydraires du type «  branche de sapin » l' Abiétinaire ( abietinaria abietina ) favorisant le piégeage des filaments provenant de perruques pour chalut voire des morceaux de cordage
  •  

Le tri  , l'interprétation , le classement des déchets et le remplissage des 6 fiches terrain ont été  réalisés à l'annexe du CPIE ( le sémaphore ) mise à disposition par la Directrice Muriel HOCHARD qu'il convient de remercier

Une fiche  spécifique relative aux déchets liés à la crise sanitaire COVID-19 a été remplie par Michel MARIETTE : 1 seul déchet rencontré , il s'agit d'un masque

 

Le nombre des déchets collectés (sous réserve de validation)  s'est élevé  à 117 items : ce nombre est très faible au regard des dernières précipitations et des apports en eau douce du canal exutoire des wateringues du Nord , qui pourtant  avaient conduit la collectivité à fermer à titre provisoire les premières plages de Dunkerque , les plus proches des rejets urbains

une explication : des coefficients de marée moyens  et des vents plutôt orientés Nord Est qui n'ont pas favorisé l'arrivée de déchets  continentaux jusqu'à Zuydcoote

                                                                                                                                                                                        

Le  transfert des données sur support informatique compatible avec la nouvelle banque de données du CEDRE  (DALI)  sera réalisé  ultérieurement avec le concours du CPIE

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 10:26

                                                                                                                                                page  1/2

 

Association de défense de l'environnement ADELE                         Dunkerque , le 29 04 2021

106 avenue du Casino

59240 DUNKERQUE                                      

 

Réseau national de surveillance des déchets sur le littoral

Convention OSPAR ( Oslo Paris ) du 25 03 1998

Directive cadre stratégie pour le milieu marin  (DCSMM )

Convention CEDRE Brest– ADELE Dunkerque du 14 12 2018

 

Sous région marine Manche Est – mer du Nord

Site FR 022  ZUYDCOOTE  l'Hôpital ( Nord)

 

Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 2  du 29 04 2021 de  09 h 00  à 10 h 00

 

Etaient présents au ramassage : 6 membres de l' ADELE et un membre du CPIE Flandre maritime

 

  • pour l'association ADELE : Sylvie VASSEUR, , Christiane VANBAELINGHEM ,  Huguette FLAMENT , Claude TROMONT , Maxime PLANCKEL  et  Michel MARIETTE
  • pour le CPIE Flandre maritime : Pierre BOURGAIN
  • excusée :  Monique GOSSELIN

 

Cette deuxième campagne 2021  s'est effectuée alors que le secteur de Dunkerque  et le département du Nord se doivent de respecter depuis février , les déplacements en journée limités à 10 km  avec un  couvre-feu à 18 h puis à 19 h ; cette campagne est consécutive à une longue période  de beau temps froid ,  sec et venteux ( secteur NE  50 km/h voire 70 km/h) );   conditions météorologiques de saison  (vent NNO FORCE 5/6 , ciel couvert , 7 à 9 °Celsius ),  à  BM – 1 h 00    coefficient de marée  111   à 02 h 42 ( en augmentation  depuis 8 jours ) sur un linéaire de 100 m compris entre   le point de  rejet des eaux des piscines d'eau de mer de l' hôpital maritime VANCAUWENBERGHE et un point situé 100 m plus à l'Ouest

 à noter :

  • un phénomène d'érosion de la dune blanche ( recul de plusieurs mètres depuis février 2020) et une accumulation de sable au pied de celle-ci  , de nombreux piétinements de la dune sont constatés sur toute sa hauteur , dus au passage des kite -surfeurs
  • un nouveau siffle-vent est constaté avec des déchets «  polymères » qui remontent de l'estran sous l'effet du vent
  • en bas de plage , pour la première fois depuis nos campagnes trimestrielles débutées en 2017, nous observons à basse mer de vive eau, une épave  à savoir le «  Claude Monarch »  bateau du type grande barque coulée lors de l'opération Dynamo ( mai -juin 1940 )
  • dans la bâche inférieure  , proche de l'épave , de nombreux fragments métalliques
  • l'ouvrage de rejet des eaux de piscine de l' hôpital maritime hors service depuis l'arrêt des pompages « eau de mer » est toujours comblé de sable mais encore repérable
  • fréquentation nulle 
  • absence d'oiseaux morts , de poissons morts , de galettes de fuel
  • présence de nombreuses méduses , d'oeufs de buccin ,  d'une capsule d'oeuf de raie lisse  , de tests d'oursins
  • absence d'espèces invasives ( exemple crépidule )
  •                                                                                                                                    page 2/2
  •  
  • le bloom printanier à phaeocystis commence à se manifester avec le réchauffement                                                                                  
  • l'effet cumulé d'une grande marée  et d'une pluie régulière précédant la campagne a permis de repérer de manière inhabituelle , de très petit déchets en plastique dur et même des microbilles
  • très peu  d'algues du type «  branche de sapin » l' Abiétinaire ( abietinaria abietina ) favorisant le piégeage des filaments provenant de perruques pour chalut voire des morceaux de cordage
  •  

Pour des raisons sanitaires en particulier vis à vis de la forme anglaise du COVID 19 , le tri  , l'interprétation , le classement des déchets et le remplissage des 6 fiches terrain ont été  réalisés au domicile de Michel MARIETTE  dans le respect des protocoles OSPAR et DCSMM

                                                                                   

Une fiche  spécifique relative aux déchets liés à la crise sanitaire COVID-19 a été remplie par Michel MARIETTE 

 

Le nombre des déchets collectés (sous réserve de validation)  s'est élevé  à 394 items   dont

  • polymères :  296 dont seulement 24 prenant des activités de pêche
  • textiles : 8
  • papier carton : 2
  • bois : 2
  • métal : 51 dont 50 relèvent  de l'opération DYNAMO mai- juin 1940
  • verre et céramique : 35 dont 21  sont des matériaux de construction
  • classé « COVID – 19 » : 0

                                                                                                                                                                                         

Le  transfert des données sur support informatique compatible avec la nouvelle banque de données du CEDRE  (DALI)  sera réalisé  ultérieurement avec le concours du CPIE

 

 

Compte rendu sommaire  établi par MARIETTE Michel  responsable du site OSPAR FR 022

 

OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 2  du 29 04 2021
OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 2  du 29 04 2021
OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 2  du 29 04 2021
OSPAR : Campagne  de ramassage n° 2021 /saison 2  du 29 04 2021
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 14:19

DÉBAT PUBLIC Dunkerque Eolien en mer
Siège de la commission particulière du débat public

16 rue Thiers 59140 Dunkerque
Tel. +33 (0)3 59 61 35 50 - dunkerque-eolien-mer@debat-cndp.fr -
www.dunkerque-eolien.debatpublic.fr

_
ADELE
Association de défense de l'environnement du Littoral Est 

Maison de l'environnement
106 avenue du casino
59240 DUNKERQUE
Président en exercice :
M Jean Pierre MOUGEL
Vice président :
M Michel MARIETTE


CAHIER D'ACTEUR DE L'ASSOCIATION DE DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT DU LITTORAL EST


PREAMBULE
L' ADELE , association locale apolitique dont un des objectifs principaux depuis sa création le 11 01 1989 (JO 08 02 89) , est de contribuer à la préservation des milieux dunaires , des milieux aquatiques et notamment le milieu marin , au niveau des communes littorales situées à l'Est de Dunkerque , s'est tout de suite impliquée dans le projet éolien en mer en participant avec les fédérations d'associations ADELFA Dunkerque et FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT Hauts de France Lille, à la plupart des réunions thématiques initiées par les consortiums européens présentant un projet sur Dunkerque ; ces échanges grâce aux capacités réelles d'écoute et de compréhension de ses membres et leur connaissance du terrain , ont permis d' approfondir la connaissance du projet , d' alimenter la réflexion sur le sujet et surtout de renforcer leurs interrogations lesquelles conduisent aujourd'hui l'association à réaliser un cahier d'acteur.


CAHIER D’ACTEUR N°9 - NOVEMBRE 2020
DEBAT PUBLIC Dunkerque Eolien en mer

Siège de la commission particulière du débat public
16 rue Thiers
59140 Dunkerque
Tel. +33 (0)3 59 61 35 50 - dunkerque-eolien-mer@debat-cndp.fr - www.dunkerque-eolien.debatpublic.fr


1 – IMPLANTATION DU PARC EOLIEN
Après avoir regretté fortement l'abandon sans raison valable , du projet Berck - Le Touquet, le site dunkerquois figure dans la carte des vocations du Document Stratégique de Façade Manche Est- mer du Nord avec un secteur marin considéré favorable en terme de régularité des vents ; l'autre avantage pas négligeable demeure le raccordement au réseau de transport RTE facilité par un cheminement au travers des couloirs techniques du GPMD .
Le point regrettable est l'exiguïté de la zone pouvant accueillir le parc avec un front plus large à la frontière belge , ne facilitant pas son contournement par l'avifaune migratrice ; la proposition de Jacky BRICOUT ( Président de la Ferme des ânes Brouckerque ) de disposer les éoliennes en forme de poisson ( avec un ventre en partie centrale ) faciliterait le passage des oiseaux. L'ADELE adhère à cette proposition .
A propos de la régularité du vent , rien ne peut nous confirmer qu'avec le changement climatique, les bonnes conditions observées présentement le resteront dans les 30 années de vie du parc.
Le fait que le projet jouxte la frontière belge ( De Proventie West Vlaanderen ) et surtout une zone de protection des oiseaux en continuité des Bancs de Flandre , suppose une concertation poussée avec nos voisins flamands ; il convient de rappeler qu'un projet de parc éolien est également envisagé de l'autre côté de la frontière à 50 km des côtes , projet qui en cas de réalisation , créera également des perturbations supplémentaires au niveau de l'avifaune migratrice .
Maîtriser la fabrication des éoliennes sur notre territoire à défaut de la région et avoir des garanties quant à leur maintenance à partir de la plate-forme industrialo-portuaire de Dunkerque pendant la durée de vie du parc , ( on ne peut imaginer un projet sans forte retombée locale ) ne sont pas négociables.
Le parc éolien projeté d'une puissance limitée à 600MW sera bien loin des aménagements éoliens prévus dans les pays voisins (à titre d'exemple HORNSEA 2 dans le Yorkshire ( 1386 MW) Tout cela pour dire que Dunkerque sera considérée comme un petit dans cette course à la production d'énergie renouvelable de type éolien posé en mer .
Il faut également prendre en considération le projet d'installation d'une usine de production d'hydrogène vert ( H2V) à partir d'électricité verte en montrant qu'il est possible à Dunkerque avec le parc éolien, d'injecter dans le réseau RTE, l'équivalent de la puissance demandée par H2V .


2 - la dynamique sédimentaire du secteur
2-1 : Les Bancs de Flandre
Les Bancs de Flandre ( ensemble comprenant les bancs proprement dits, les dunes hydrauliques et les mégarides ) où est prévu le projet éolien , sont réputés mobiles tant dans leur déplacement que dans leur niveau ; les niveaux supérieurs constatés plus faibles qu'auparavant font que les effets des houles du large sont de moins en moins atténués avec les conséquences sur le trait de côte.
Leur profil en travers est asymétrique ce qui n'est pas sans poser de problème pour la tenue des câbles qui passent au travers des bancs et qui peuvent se retrouver sans un recouvrement suffisant .

D'ailleurs à ce sujet, l' ADELE demande à ce que les différents câbles puissent être « ensouillés » à 2,50 m de profondeur (cette profondeur nécessitera l'utilisation d'engins de pose les plus performants existants sur le marché ) et rejette toute solution consistant à poser les câbles sur le fond de la mer en les protégeant avec des matériaux autres que le sable en place.


2-2 : La zone d'atterrage à Mardyck
Le secteur côtier au droit de la commune associée de Mardyck fait l'objet d'une attention particulière depuis l'arrivée du gazoduc norvégien . En effet, il s'agit d'une zone d'érosion régulière qui nécessite des opérations de rechargement en sable d'origine marine . Le positionnement ( profil en long) des câbles RTE devra en tenir compte .


3: Le projet se situe en zone Natura 2000 en mer
A propos de l'égalité de l'implantation : elle est problématique au regard de l' état du Droit et de la jurisprudence. Un parc d'éoliennes offshore ne peut être autorisé s'il existe un doute scientifique raisonnable quant à l'atteinte qu'il pourrait porter aux objectifs de conservation d'un site Natura 2000 ( Cour administrative de Nantes, 6 octobre 2020 , association Nature et citoyenneté Crau Camargue , n° 19NT02389 , activité juridique du droit administratif , 9 novembre 2020 pages 2143 à 2147 )
Le classement de la zone en «Natura 2000 en mer» des Bancs de Flandre conduit à s'intéresser aux espèces à protéger .
L'avifaune migratrice sera impactée plus ou moins par le projet en fonction des caractéristiques géométriques des éoliennes et de leur positionnement . En particulier, nous avons besoin de connaître le comportement des oiseaux migrateurs la nuit et surtout par mauvais temps au moment où il descendent vers l' Afrique et la manière dont il vont affronter les éoliennes : à titre d'exemple cibler les espèces susceptibles de passer au dessous des pales à l'arrêt ou en fonctionnement à des vitesses restant à préciser
La possibilité de disposer au niveau de la mer du Nord voire de la Baltique , d'une cartographie en temps réel du déplacement des cohortes les plus importantes d'oiseaux selon les trois flux migratoires bien connus et de mettre momentanément en arrêt les éoliennes au moment de leur franchissement au travers du parc paraît pour l' ADELE s'avérer être un engagement minimum du consortium au titre des mesures Eviter Réduire Compenser
Tous les facteurs susceptibles de perturber le cycle de vie des différentes espèces recensées sont à prendre en compte et surtout leurs effets cumulés avec les impacts des activités autorisées sur la zone Natura 2000 en mer.L' ADELE demande également une évaluation des impacts sur les espèces non présentes actuellement et susceptibles de migrer sur nos côtes avec le changement climatique à l'horizon 2040 /2050 , selon différents scenarii.


4: Le projet recoupe des zones de frayères et des nourriceries
Le parc se situe dans une zone de frayères , de nourricerie des juvéniles de poissons plats et de crevettes grises; l' ADELE souhaite disposer de précisions sur ces points en particulier à propos des dimensions critiques minimum d'une nourricerie de juvéniles ou d'une frayère pour permettre une fonctionnalité satisfaisante ceci de manière à ne pas impacter en définitive, la ressource halieutique.
Le déficit de connaissances scientifiques sur le secteur devrait pouvoir se combler grâce aux différentes investigations menées.


5 : L'impact sur les différents usages
5-1 : la pêche professionnelle côtière , locale et responsable.
L'ADELE met en avant cet usage parce qu'il subit depuis plusieurs années des difficultés réelles dues à plusieurs facteurs . Cette activité de pêche fraîche, dans les formes où elle se pratique, demeure essentielle pour les habitants de la côte .
Nous réitérons notre demande de maintenir cette activité au travers du parc éolien moyennant des adaptations nécessaires en terme de localisation des
bateaux et de sécurité vis à vis de la présence des mats et du poste électrique RTE.
Nous demandons au consortium de bien vouloir prendre en compte les situations météorologiques critiques pour les marins pêcheurs , liées au phénomène parfois brutal de brise de mer avec des difficultés à se localiser vis à vis des obstacles.
Limiter le nombre d'éoliennes quitte à retenir des équipements les plus puissants existants sur le marché , devrait être le meilleur des compromis. Les aménagements envisagés au pied des éoliennes ne doivent pas rendre plus difficile l'exercice de la pêche qu'il n'est actuellement.


5 - 2 Impact sur l'activité mytilicole :
Il s'agit d'une activité en cours de développement sur laquelle les Dunkerquois fondent beaucoup d'espoir et que nos associations soutiennent depuis sa création .
Deux types d'impact sont possibles :
− impact lié au passage d'engins de maintenance des éoliennes à proximité des concessions mytilicoles,
− impact chimique lié à la présence éventuelle d'anodes sacrificielles sur les éoliennes .


5 – 3 Impact visuel :
Des ouvrages éoliens avec de telles caractéristiques envisagées seront forcément visibles de la côte ; mais ce n'est pas la première fois que notre littoral Est est impacté avec des superstructures démesurées en bord de mer qui ont dénaturé l' habitat patrimonial , à savoir « Le Grand Pavois » à Malo les bains et les barres d' immeubles R + 6 à Bray-dunes plage et c'est bien la première fois que les riverains réagissent : c'est surprenant alors que le parc n'est prévu que pour une durée de vie de 30 ans. Par contre , nous comprenons la position des habitants de Leffrinckoucke et Zuydcoote qui ont su préserver depuis toujours leur front de mer ; pour conclure à propos de cet impact , l' ADELE l'estime de moindre importance par rapport aux impacts sur les espèces à protéger et les activités professionnelles de pêche professionnelle locale précitées.


5- 4 Impact sur le mise en oeuvre du Plan POLMAR Terre voire Mer
en cas d'une pollution par hydrocarbures provenant d'un dégazage sauvage voire d'une collision entre deux navires au large de Dunkerque , le projet de parc éolien ne devra pas rendre plus difficile la mise en oeuvre de moyens sur la mer pour éviter par vent de secteur Nord
− une pollution se dirigeant vers les estrans sableux constituant notre littoral
− une contamination des moules sur les concessions de Zuydcoote – Bray-dunes (hydrocarbures plus lourds que l'eau de mer )
− la récupération d'oiseaux éventuellement impactés par la pollution


5 – 5 Démantèlement des éoliennes:
Si l'enlèvement des superstructures ne devrait poser aucun problème , il n’en sera pas de même pour le monopieu dont le niveau d'arasement pourrait poser problème en cas d'affouillement ultérieur autour de la partie d'ouvrage maintenue.


Conclusion :


L'ADELE comme d'ailleurs les fédérations d'associations auxquelles nous sommes liées a toujours considéré l'éolien en mer comme une des alternatives envisageables pour notre littoral au tout nucléaire vieillissant, ayant dépassé son espérance de vie initiale avec les risques croissants pour la population et aux productions d'énergie carbonée. Cependant,
avec un site d'implantation proposé mal placé, trop exigu au regard des nouvelles technologies annoncées, pour disposer d'un outil de production à la hauteur de ce que font nos voisins , ne portant surtout pas atteinte aux objectifs de conservation du site Natura 2000 des Bancs de Flandre avec ses activités dûment autorisées (bilan avantages/inconvénients restant à confirmer), ceci du fait des distances de sécurité à respecter vis à vis des chenaux de navigation empruntés par des transports de matières dangereuses avec cependant la possibilité de rechercher un positionnement des mats favorisant le passage des migrateurs, d'une part,
des études scientifiques et techniques restant à accomplir, d'autre part, l'association ADELE demeure très réservée

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 13:56
Annulation du troc aux livres de nov 2020

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 16:23
Les consignes sanitaires devront être respectées. Nombre de personnes limité à l'intérieur, dépôt de livres plusieurs jours à l'avance.

Les consignes sanitaires devront être respectées. Nombre de personnes limité à l'intérieur, dépôt de livres plusieurs jours à l'avance.

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2020 2 27 /10 /octobre /2020 16:18
La recherche de l'âne de Saint Martin n'aura pas lieu cette année. Pour des raisons sanitaires, les regroupements d'enfants et d'adultes  ne sont pas autorisés.

La recherche de l'âne de Saint Martin n'aura pas lieu cette année. Pour des raisons sanitaires, les regroupements d'enfants et d'adultes ne sont pas autorisés.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 15:38
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 4  du 23 09 2020

                                                                                                                                                page  1/2

Association de défense de l'environnement ADELE                         Dunkerque , le 23 09 2020

106 avenue du Casino

59240 DUNKERQUE                                      

Réseau national de surveillance des déchets sur le littoral

Convention OSPAR ( Oslo Paris ) du 25 03 1998

Directive cadre stratégie pour le milieu marin  (DCSMM )

Convention CEDRE Brest– ADELE Dunkerque du 14 12 2018

Sous région marine Manche Est – mer du Nord

Site FR 022  ZUYDCOOTE  l'Hôpital ( Nord)

Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 4  du 23 09 2020 de  09 h 00   à 10 h 00

Etaient présents au ramassage :

pour l'association ADELE  ,Sylvie VASSEUR Christiane VANBAELINGHEM ,  Huguette FLAMENT , Claude TROMONT ,  , Maxime PLANCKEEL et  Michel MARIETTE ,

pour le CPIE Flandre maritime :  Pierre BOURGAIN

pour le CEDRE Brest : Dr Camille LACROIX et Marine PAUL

excusées : Monique GOSSELIN

Cette quatrième campagne 2020  s'est effectuée alors que département du Nord est en alerte rouge COVID 19 et a nécessité la mise en œuvre de mesures de protection ; cette campagne est consécutive à une période inhabituelle de 3 semaines de temps beau, chaud et sec sans précipitation avec quelques épisodes de vent de « NORD

 

EST »  favorisant un recouvrement du haut de plage à marée descendante  ;  bonnes  conditions météorologiques   (vent nul, ciel en partie couvert , 18 °Celsius ),  à  PM + 3 H 30   coefficient de marée  078 ( en diminution depuis 3 jours ) sur un linéaire de 100 m compris entre   le point de  rejet des eaux des piscines d'eau de mer de l' hôpital maritime VANCAUWENBERGHE et un point situé 100 m plus à l'Ouest

De manière à ne pas fausser les résultats de la collecte , le SIDF et l'association d'insertion ECOFLANDRES  avaient été prévenus 15 jours avant l'opération de même que les 13 participants au WORLD CLEAN UP DAY du samedi 19mai  sur le secteur Bray-dunes- Zuydcoote ceci de manière  ne pas intervenir sur la zone OSPAR  

 à noter :

un phénomène d'érosion de la dune blanche ( recul de plusieurs mètres depuis février 2020) et une accumulation de sable au pied de celle-ci ; le sable du haut de plage est très peu stabilisé et ne demande qu'à repartir ; quelques pieds de « coquillier maritime » se sont fixés 

au cours de l'été , les circulations piétonnes en haut des dunes et l ' envol des parapentistes ont aggravé le phénomène des coulées de sable de la dune blanche vers le haut de plage

fréquentation  très faible : 3 marcheurs et un tracteur mettant à l'eau une embarcation  250 m à l' Est

l'ouvrage de rejet des eaux de piscine hors service depuis l'arrêt des pompages « eau de mer » est comblé de sable

présence de deux gros morceaux de bois façonnés par l'homme ( madrier et élément de palette ).

                                                                   ZUYDCOOTE Hôpital 23 09 20  page 2/2                                                                             

   

absence de galettes de fuel 

absence d'oiseaux morts , de poissons morts

présence d 'une capsule d'oeufs de raie et d'os de seiche

présence d'algues ayant piégé des filaments provenant de perruques pour chalut

                                                                                         

A signaler en parallèle à la collecte , la réalisation par Camille et Marine  de prélèvements de sable de 5 cm de profondeur sur l'estran à des fins d'analyse : recherche de la teneur en micro-plastique .

Le tri  , l'interprétation et le classement des déchets dans le respect des protocoles OSPAR et DCSMM ont été réalisés avec le concours des  participants  à la collecte  auxquels il convient d'ajouter Chloé SCHENDEMANN ( chargée de mission au  CPIE) ,

                                                                                                                                

Les 6 fiches terrain  ont été remplies par le responsable du site : Michel MARIETTE avec la participation de Chloé , après avoir pu bénéficier des expertises de Camille et Marine (CEDRE Brest - RNSMDL)

La fiche  spécifique relative aux déchets liés à la crise sanitaire COVID-19 a été remplie par Michel MARIETTE 

Le nombre des déchets collectés sous réserve de validation  s'est élevé  à 297 items   dont 0  item  classé « COVID – 19 »

                                                                                                                                                                                        

Le  transfert des données sur support informatique compatible avec la nouvelle banque de données du CEDRE  (DALI)  sera réalisé  le 01 10 20  en salle du CPIE FLANDRE MARITIME  .

Compte rendu sommaire  établi par MARIETTE Michel  responsable du site OSPAR FR 022

                                                                                                                                                

Partager cet article
Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 17:18
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020
Ospar : Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020

                                                                                                                                                page  1/2

 

Association de défense de l'environnement ADELE                         Dunkerque , le 24 06 2020

106 avenue du Casino

59240 DUNKERQUE                                      

 

Réseau national de surveillance des déchets sur le littoral

Convention OSPAR ( Oslo Paris ) du 25 03 1998

Directive cadre stratégie pour le milieu marin  (DCSMM )

Convention CEDRE Brest– ADELE Dunkerque du 14 12 2018

 

Sous région marine Manche Est – mer du Nord

Site FR 022  ZUYDCOOTE  l'Hôpital ( Nord)

 

Campagne  de ramassage n° 2020 /saison 3  du 24 06 2020 de  09 h 00   à 10 h 00

Etaient présents au ramassage : 05 personnes

  • pour l'association ADELE  ,Sylvie VASSEUR , Maxime PLANCKEEL ,Monique GOSSELIN , Joséphine LE BRETON  Université Dauphine  à Londres et  Michel MARIETTE ,
  • à noter les excuses de Christiane VANBAELINGHEM , de Huguette FLAMENT et    Claude TROMONT ,  

 

Cette première campagne 2020  s'est effectuée pendant la troisième étape de « déconfinement » suite à à la pandémie COVID 19 et a nécessité la mise en œuvre de mesures de protection ; bonnes  conditions météorologiques   (vent nul, chaleur  forte  , t° : 27°Celsius ),  à  BM - 1   coefficient de marée  080 ( en augmentation depuis 9 jours ) sur un linéaire de 100 m compris entre   le point de  rejet des eaux des piscines d'eau de mer de l' hôpital maritime VANCAUWENBERGHE et un point situé 100 m plus à l'Ouest   

 à noter :

  • un phénomène d'érosion de la dune blanche ( recul de plusieurs mètres ) et une accumulation de sable au pied de celle-ci ; le sable du haut de plage est très peu stabilisé et ne demande qu'à repartir ; aucune plante type « coquillier maritime » ou chiendent maritime » n'est fixée 
  • les circulations piétonnes en haut des dunes et l ' envol des parapentistes ont aggravé le phénomène des coulées de sable de la dune blanche vers le haut de plage
  • l'ouvrage de rejet des eaux de piscine hors service depuis l'arrêt des pompages « eau de mer » est comblé de sable
  • absence de tourbe en bas de plage ,  absence de déchets au niveau des bâches
  • absence de galettes de fuel 
  • absence d'oiseaux morts , de poissons morts
  • présence d'un ensemble métallique de 3 mètres ,enfoui en grande partie et dont la partie apparente laisse apparaître quatre barreaux ; on pourrait penser à une espèce d'échelle ayant servi à embarquer les soldats anglais sur les « little ships » en mai-juin 1940 : élément comptabilisé dans « métaux »
  • présence le 20 juin , sur la zone , de 2 grenades à main encore activées ; intervention des plongeurs démineurs de la base navale de Cherbourg

 

 

 

                                                                                             ZUYDCOOTE  2020/3            page 2/2

 

Le tri  , l'interprétation et le classement des déchets dans le respect des protocoles OSPAR et DCSMM ont été réalisés avec le concours des  5 personnes auxquelles il convient d'ajouter Chloé SCHENDEMANN ( chargée de mission au  CPIE) , directement sur une bâche installée sur le haut de sable 

                                                                                                                               

Les 6 fiches terrain  ont été remplies par le responsable du site : Michel MARIETTE avec la participation de Chloé . Quelques déchets nécessiteront un contact avec nos correspondants du CEDRE ( RNSMDL)

 

La fiche  spécifique relative aux déchets liés à la crise sanitaire COVID-19 a été remplie par Michel MARIETTE 

 

Le nombre des déchets collectés sous réserve de validation  s'est élevé  à 211  items  incluant  dont  1 item  classé « COVID – 19 » et la grosse plaque métallique enfouie

                                                                                                                                                                                         

Le  transfert des données sur support informatique compatible avec la nouvelle banque de données du CEDRE  (DALI)  sera réalisé  dès que la possibilité de se réunir en salle du CPIE FLANDRE MARITIME  nous sera confirmée  ( mesures COVID-19 ).

 

Compte rendu sommaire  établi par MARIETTE Michel  responsable du site OSPAR FR 022

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Association ADELE
  • : L'Association ADELE a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • Contact

Profil

  • Association ADELE
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)

Recherche

Catégories

Liens