Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 20:12

 Réaction de Jean Sename (Président de l'ADELFA)  à la lecture de cet article de la Voix du Nord.

L'article parait sous le texte. 

TITRE article chasse aout 2012 120 

Oui, vous avez bien lu : les chasseurs du secteur montent vertement au créneau pour défendre le droit de vivre des oiseaux migrateurs qui, à leurs risques et périls, choisissent de transiter par notre littoral....

Ce "scoop" qui rompt apparemment avec les us et coutumes d'une corporation mortifère issue en droite ligne de la Préhistoire, ces temps lointains où l'homme chassait pour survivre, je l'ai découvert dans La Voix du Nord - Dunkerque, page 8, de ce mercredi 22 août. Vous ne lisez pas La Voix du Nord ? Eh bien cette info qui décoiffe se trouve nichée au sein de la rubrique "On en parle" (sic !) sous le titre : "les chasseurs se mobilisent contre un projet d'implantation d'éoliennes à Téteghem."

De quoi s'agit-il ? D'un projet mené par une société allemande WPD souhaitant implanter 10 éoliennes sur le territoire de Téteghem ? N'étant pas obtus par nature, je concède

volontiers aux chasseurs qu'il y a peut-être mieux à faire que de planter ces machines "dans mon cadre de vie", comme dit l'un d'eux. Installer des éoliennes à contrario en zone industrielle, comme l'a fait Total par exemple du côté de Mardyck, cela a priori ne gêne pas grand monde. Au contraire même, cela rend  le secteur un peu plus avenant....

Mais ce n'est visiblement pas cela qui motive nos "Nemrods". Non, ce qui les chagrine - et ils l'affirment sans ambages - "c'est que sur les terres prévues pour les éoliennes, il y a des huttes". Et ils précisent : "vingt et une d'entre elles à Téteghem, mais aussi à Uxem, Warhem et Ghyvelde". Et péremptoires, ils ajoutent : "on ne doit pas implanter une éolienne à moins de 500 mêtres d'une maison". Argument-massue bien sûr dans la mesure où les propriétaires de huttes, ces damnés de la terre, "paient une taxe... d'habitation."

Et de déclencher un tir de barrage nourri contre ces engins dont les pales rotatives trucident à qui mieux mieux, c'est bien connu, même si "l'on trouve peu d'oiseaux morts au pied des mâts", parmi ces volatiles "qui passent deux fois (!) par an au-dessus de nos contrées."

Bon, je vous fais grâce des autres passages croustillants de leur diatribe contre, dit l'un d'eux, une "hérésie quand on connait ses effets pervers avérés".

 

Les chasseurs ont tort , de mon point de vue, de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. Tout un chacun aura compris en effet que pour eux un bon oiseau migrateur, c'est un volatile victime d'un projectile tiré par un bon chasseur confortablement installé dans une hutte, plutôt que par les circonvolutions d'une pale concurrentielle.

 

Dommage quand même que nos experts cynégétiques ne nous présentent jamais le bilan annuel littoral de leur loisir favori. Histoire d'établir ensuite des comparaisons avec les dommages collatéraux provoqués par Eole...   

 

article 1 chasse aout 2012 120

article-chasse-2--aout-2012--120.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Association ADELE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'Association ADELE
  • : L'Association ADELE a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • Contact

Profil

  • Association ADELE
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)

Recherche

Catégories

Liens