Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 21:02
Peut-être avez-vous lu cet article, dans la Voix du Nord du 18 avril 2009 ?   























Les associations Adele, Gon, Adelfa ont réagi immédiatement devant cette offensive contre le travail des écogardes du Conseil Général. Elles trouvent regrettable que les objectifs de ce travail mené depuis plusieurs années, risquent d'être réduits à néant par un article de presse.
Pourquoi la municipalité de Bray-dunes, est-elle la seule à réagir de la sorte ?
Le blog de Bray-Dunes confirme cette position, alors que de nombreux Bray-Dunois sensibles à l'environnement dunaire, sont d'accord avec  le travail de gestion du Conseil général . Vous trouverez ci-dessous quelques réponses apportées au blog de Jean-Claude Marteel .


 

La gestion des dunes flamandes : une gestion mal comprise :

La dune évolue. Son évolution naturelle qui permet de garder les différents milieux : (dune blanche, dune grise, dune arbustive, dune boisée) ne se fait plus, à cela il y a plusieurs raisons :

·         La dune blanche, qui se déplaçait poussée par le vent et qui recouvrait les arbustes située derrière elle, voit sa dynamique perturbée par les nombreuses constructions qui entourent les massifs dunaires.

·         Les lapins qui sont des acteurs très importants pour le maintien des milieux ouverts (ils se nourrissent des jeunes plants d’argousiers…) ont disparu. Et il ne faut oublier que c’est bien la faute de l’homme ! La myxomatose s’est beaucoup développée et nous avons vu de nombreux cadavres de lapins dans les dunes. Ces cadavres n’ayant pas de prédateurs ont été source de contagion. (Le virus de la myxomatose a été introduit en France par le Dr Armand-Delille en 1952 en Eure et Loir et il y eut un trafic de lapins contaminés dans toute la France)

Comme vous le signalez dans votre blog, pour maintenir ces milieux ouverts il faut débroussailler, ce qui est fait par les équipes du Conseil Général et pour les maintenir, on remplace les lapins par d’autres herbivores (chevaux et moutons). Il ne s’agit pas de pâturages mais d’enclos provisoires. Des zones impénétrables ? Elles l’auraient été de toute façon car le « maquis » ne laisse passer personne.

Quant à la dune blanche, le nettoyage manuel des plages, qui respecte la dune embryonnaire, lui est bénéfique et diminue l’érosion du cordon dunaire.

Que des espèces animales ou végétales, en voie de disparition et protégées, aient été répertoriées et qu’elles profitent de cette gestion, on ne peut que s’en réjouir, mais il n’y a pas eu d’apport volontaire d’espèces nouvelles. C’est  primordial sur une zone protégée. Nous nous réjouissons de ce que le peu d’espace naturel restant sur le littoral (7km de côte laissée naturelle sur 40 km de Gravelines à Bray-Dunes) soit ainsi surveillé. Contrairement à ce que vous semblez dire, les découvertes de la dune sont de plus en plus appréciées par les promeneurs.

D’après nos informations, la coupe des arbres  en Belgique, fait partie d’une gestion de la dune boisée : les peupliers qui pompent beaucoup d’eau et assèchent les nappes d’eau superficielles ont été sacrifiés au profit d’espèces locales (hêtres, frênes, chênes).  Les objectifs ont été expliqués aux habitants de La Panne dans leur bulletin municipal. La gestion des espaces naturels doit être considérée sur le long terme. Tout est mis en œuvre pour que la nature retrouve ses droits et que les générations futures puissent en bénéficier.

Commentaire 1 (Nous ne souhaitons plus publier les commentaires anonymes)

Laissé par : un bray dunois le 28/04/2009 à 20h11

 

  • Pas quelques réponse mais une seule. et non désolé, tous les Bray dunois ne sont pas en accord avec vous!!

    Sachez au minimum accepter la critique ce la vous ferai du bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Association ADELE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'Association ADELE
  • : L'Association ADELE a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • Contact

Profil

  • Association ADELE
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)
  • L'Association Adèle a pour objet la défense de la nature et de l'environnement du litttoral Est (Communes de Dunkerque, Leffrinckoucke, Zuydcoote, Bray-Dunes, Ghyvelde, Téteghem)

Recherche

Catégories

Liens